Association Les Hôtels Solidaires

Le concept


En amont
Le soutien des professionnels de l'Hôtellerie


L’Union des Métiers et des Industrie de l’Hôtellerie (UMIH), première organisation professionnelle des cafés, hôtels, restaurants, établissements de nuit, indépendants en France, nous aide à trouver de nouveaux hôtels participants via son réseau, tout comme le média numérique Tendances Hôtellerie.  

L’agence digitale Webcom, spécialisée dans l’hôtellerie avec plus de 400 hôtels clients à Paris, prend en charge gracieusement la réalisation et la fabrication de notre logo, du site internet, des flyers et de nos cartes de visite.


 

En aval
Les associations en faveur des plus démunis

L'Armée du Salut, la Société Saint Vincent de Paul, la Mie de Pain, la Péniche du Cœur et l’Association EEAS attendent les denrées alimentaires de notre collecte mais aussi les produits hygiéniques et de literie pour les redistribuer ou bien en points fixes ou en maraudes.

LA COLLECTE ANTI-GASPI

Les viennoiseries et le pain sont nos premières cibles, mais nous collectons aussi fruits, pâtisseries ainsi que tout produit alimentaire autrement jetés par les hôtels à la suite des buffets de petits-déjeuners. Nos bénévoles collecteurs les redistribuent le jour même aux plus démunis grâce à nos associations partenaires telles que L'Armée du Salut, Aurore, les Grands Voisins, la Société Saint-Vincent de Paul, la Mie de Pain, La Main de l'Autre ou encore la Péniche du Cœur.

Des flacons de shampoings à moitié vide ? Nous, on les voit à moitié plein ! Nous en collectons des centaines et les redistribuons aux plus démunis qui en ont besoin.  Nous collectons également, oreillers, matelas, serviettes et draps encore souvent presque neufs.

Les collectes sont effectuées, deux fois par semaine (pour le moment !) par nos bénévoles, gratuitement, et sera bientôt effectuée en véhicule électrique dans un souci encore plus responsable.

Aujourd’hui, ce sont près de cinquante hôtels parisiens qui participent à notre action.

 

ENSEMBLE POUR LA RÉINSERTION

À long terme, l’objectif de notre dispositif est de réinsérer par l’emploi, et nous souhaitons que la collecte soit un tremplin pour des personnes sans abri. L’accompagnement comprendra aussi bien un suivi médical qu’une formation linguistique si cela est nécessaire. Ainsi, chaque collecteur sera pris en charge par un encadrant technique et un conseiller socio-professionnel qui auront pour tâche de veiller au bon déroulement de la collecte et de préparer un projet d’avenir adapté à leurs capacités et à leurs envies.

Nous voulons les orienter vers des centres d’hébergement pour ceux qui sont à la rue, mais aussi leur réapprendre les codes de conduite nécessaires au travail en entreprise. Dès le début de leur contrat chez Les Hôtels Solidaires, un travail de revalorisation par l’image sera entrepris grâce à un habillage conforme aux exigences de présentation des hôtels.
De plus, nos locaux seront pourvus de douches et d’un vestiaire afin de pouvoir s’assurer de l’hygiène et de la bonne tenue de nos collecteurs. L’image de soi, nous en sommes convaincus, est une première étape déterminante pour redonner confiance en soi.

La collecte sera effectuée pendant environ trois heures, comprenant l’accès au parking jusqu’au point de redistribution, et s’accompagnera aussitôt d’entretiens avec les travailleurs sociaux. L’accompagnement est essentiel dans notre projet, d’où la nécessité d’une salle informatique pour préparer avec eux des CV et des lettres de motivation afin de postuler ensemble à des offres d’emploi.
Nous souhaitons par ailleurs intégrer dans notre dispositif des partenariats avec des organismes de formation afin que les salariés puissent acquérir des compétences adaptés à leur projet professionnel, notre objectif étant avant tout qu’ils trouvent un emploi à la sortie des Hôtels Solidaires.

 

L'Hébergement solidaire

Notre réflexion autour de la lutte contre le gaspillage va au-delà du fait de sauver croissants, produits d'hygiène, linges et autres merveilles. C'est notre mission initiale et principale, c'est certain, mais la crise vécue par tous nous a forcé à aller plus loin dans notre engagement.

Nous, Les Hôtels Solidaires, voyant nos hôtels partenaires désertés depuis la crise qui a commencée en mars 2020, avons eu envie de rendre réelle une initiative qui nous occupe depuis un moment…

L'hébergement solidaire !

???? Quésaco ?

L'hébergement solidaire, dans le principe, considère une chambre vide comme gaspillée. Partant de là, nous voulions proposer une solution à nos hôtels partenaires pour à la fois valoriser cet espace non utilisé, et permettre à nos partenaires hôteliers de s'inscrire en ces temps difficiles dans une démarche solidaire où tout le monde est gagnant.

Nous ne pouvons pas sauver le monde, pas d'un coup, mais nous pouvons essayer de participer à l'amélioration de situations délicates. Ainsi, avec notre proposition d'hébergement solidaire, nous souhaitons aider au rapprochement des familles d'enfants malades. Notre projet s'adresse aux familles qui doivent, en plus de lutter contre la maladie d'un enfant, lutter contre la spirale de la précarité qu'engendre un tel événement.

La réflexion pour nous a été simple :

Il y a un besoin : la maladie précarise et des familles ont besoin de solutions pour pouvoir accompagner leurs proches dans l'épreuve de la maladie. Nous avons contacté différents service sociaux d'hôpitaux et les besoins de leur part ont été clairement exprimés.

Il y a une solution : de nombreuses chambres d'hôtels sont vacantes.

Nous faisons le lien : Les Hôtels Solidaires propose à ses partenaires de participer à cette initiative en donnant ces chambres à des familles d'enfants malades pour permettre et faciliter leur rapprochement. Nous faisons le lien entre leur réserve solidaire et les besoins des services sociaux des hôpitaux.

Tout le monde gagnant ?

Les familles faisant face à la lutte contre la maladie se déchargent d'un poids économique, certes mince, mais c'est notre pierre à l'édifice.

Les services sociaux trouvent des solutions quand ils devaient avant remuer ciel et terre pour parer à l'urgence.

Les hôteliers, grâce à leur soutien et au don en nature de ces chambres qu'il nous font, peuvent prétendre à des avantages fiscaux .

???? Oui, tous ensemble et tous gagnants.